ΚΛΕΙΣΤΕ ΡΑΝΤΕΒΟΥ

En générale, le contrôle hormonal chez l'homme est nécessaire lorsqu'il existe un spermogramme pathologique et un problème de fertilité.

Il s’agit d’un examen sanguin ou sont examiner les taux de testostérone, FSH, LH, prolactine, d’œstradiol et de cortisol, c’est à dire des hormones produites dans l’hypothalamus, l’hypophyse et les testicules et qui sont directement impliquées dans la production de spermatozoïdes.

Relation entre les hormones et l’infertilité chez l’homme

La spermatogenèse (production de spermatozoïdes) chez l’homme est provoquée par la stimulation du testicule par des hormones ( FSH et LH) produites par l’hypophyse du cerveau. Ces hormones stimulent les testicules à produire de la testostérone et à travers elles, l’épithélium des spermatozoïdes produit un nombre suffisant de spermatozoïdes matures capables de féconder. Tout dysfonctionnement de l’hypophyse ou des testicules dans la production des hormones peut avoir un impact sur la fertilité de l’homme.

De plus, tout dysfonctionnement de ces glandes peut être dû à certaines anomalies génétiques chez l’homme telles que le syndrome de Kallmann.

Prétraitement et control hormonal
Pendant la période précédant le test hormonal, il est essentiel que le médecin soit pleinement informé de l’ingestion de substances telles que les androgènes, les stéroïdes, le clomifène, les œstrogènes, etc., car elles peuvent affecter les résultats des examens.

Le contrôle hormonal implique une prise de sang, habituellement effectuée le matin, où des niveaux d’hormones plus élevés sont observés.

Apres le control hormonal
L’évaluation des tests hormonaux pour chaque hormone est faite par le clinicien, qui avec les résultats aura une image claire des causes du problème de spermatogenèse et pourra ainsi proposer un traitement approprié au couple afin d’obtenir une fécondation réussie.